25 heures

Après 40 ans, travailler à temps plein nuirait à votre intelligence. On vous explique pourquoi…

Selon le Melbourne Institute of Applied Economic and Social Research en Australie , 25 heures de travail par semaine serait donc la durée idéale, passée la quarantaine. Moins d’activité nuirait à votre agilité, plus nuirait à votre intelligence.

Pour en arriver à cette conclusion, 6000 travailleurs ont été soumis à des tests de lecture, de compréhension et de mémoire. Mis en relation avec leur temps de travail par semaine, les chercheurs en ont déduit une durée idéale : 25 heures  

En effet, trop d’activité induit plus de stress à un âge où les capacités cognitives déclinent déjà. L’hormone du stress, le « cortisol » a une terrible incidence sur la mémoire à court terme, la concentration, l’inhibition et la pensée rationnelle….

 

Mais pourquoi 40 ans ?

Des chercheurs comme Colin McKenzie, professeur d’économie à l’Université Keio de Tokyo, avancent la théorie des “années sandwichs”, celles où vous avez encore au moins un enfant à charge et où dans le même temps vos responsabilités professionnelles sont à leur climax…

Du coup, plus de stress, moins de sommeil, une capacité de concentration en baisse et la performance de votre cerveau s’en trouve amoindrie…

La solution serait donc de réduire le temps de travail ou du moins d’apporter plus de flexibilité dans les horaires… Ce qui semble être la voie prises par de nombreuses entreprises aujourd’hui.

Seule ombre au tableau : l’âge du départ à la retraite qui ne cesse d’être repoussé !! Vieillirons-nous tous idiots à force d’avoir travaillé ? Réponse dans quelques années…