meditation

To-do list à rallonge, urgences de dernière minute, imprimante en panne ou relations tendues, les facteurs de stress au bureau ne manquent pas. La méditation permettrait à la fois de faire redescendre la pression mais aussi de stimuler concentration, efficacité et créativité. Explications

La méditation « en pleine conscience » consiste à mettre en pause le flot de ses pensées en vivant l’instant présent, en se concentrant sur soi, son ressenti du moment, le tout avec bienveillance. Bénéfices à la clé : sérénité, prise de recul et même, selon de très sérieuses études menées par des chercheurs de l’université de Harvard, bienfaits sur la santé, le système immunitaire ou encore la matière grise. Mais comment la pratiquer dans un cadre professionnel ? Voici les quelques commandements de notre maître Yogi maison.

A toi-même, tu suffiras… en t’affranchissant du matériel

Pour trouver la paix, nul besoin d’un tapis de yoga, d’un gong ou de longues heures devant soi. Assis à votre poste, devant votre ordinateur, lors d’un tour dans le quartier pendant la pause déjeuner, ou en faisant les quelques pas qui vous séparent de la machine à café, la méditation se pratique aisément, en quelques minutes, n’importe où.

Le calme, tu rechercheras… en envisageant tous les espaces, même les plus insolites !

S’il est possible de méditer dans un environnement agité, comme l’open space, pour commencer, privilégiez le calme. Pour cela, plusieurs options sont envisageables : un casque pour s’isoler du bruit, une salle de réunion ou un bureau vide à l’heure du déjeuner, voire un endroit dans lequel on est sûr de ne pas être dérangé : les toilettes.

Sur ta respiration, tu te concentreras …en laissant tes pensées aller et venir.

Pieds à plats, dos droit, posture détendue et mains posées sur les genoux, vous voilà en place pour une séance de méditation. Et maintenant…que faire ? La clé de la réussite réside dans l’attention portée à une intention ancrée dans le présent. Pour un débutant, se concentrer sur sa respiration, maintenir son attention sur les sensations ressenties au fil des inspirations et expirations pendant 3 à 5 minutes suffit. Si les pensées affluent, ce n’est pas grave, en maintenant bien l’attention sur la respiration, elles s’éloigneront comme elles sont venues.

Par la technologie, tu te laisseras guider… en sollicitant ton smartphone

Méditer seul, c’est possible mais pour se familiariser avec les différentes techniques et définir ses préférences (Où ? Quand ? Combien de temps ?), il est conseillé d’opter pour la méditation guidée grâce aux applications comme Petit Bambou ou Namatata. Fonctionnant par abonnement mensuel ou annuel, chacune donne accès à un cycle gratuit d’une dizaine de séances pour débutants.

Une habitude, tu en feras … en comptant jusqu’à 21, au moins !

Oui, une séance de méditation peut faire descendre la pression d’un entretien imminent mais c’est sa pratique régulière qui sera votre vraie alliée dans la lutte contre l’anxiété au bureau. Sachez qu’une habitude s’installe au bout de 21 répétitions. Trouvez l’endroit, le moment idéal dans votre journée et programmez un rappel dans votre agenda pendant un mois. Une séance en appelant une autre, les bénéfices se faisant ressentir, vous serez vite converti !