Bien-être au travail : sept salariés sur dix dans le monde se disent satisfaits

En France, 67% de salariés s’estiment satisfaits de leur bien-être au travail. Cela représente 7 points de moins qu’en Allemagne.

La onzième édition du baromètre Edenred-Ipsos réalisée en ligne auprès de 14.400 salariés dans 15 pays à travers le monde a révélé que sept salariés sur dix étaient satisfaits de leur bien-être au travail. Cependant, cette proportion varie d’un pays à l’autre, en fonction des contextes économiques, du marché de l’emploi, des attentes des employés et des différences culturelles. L’étude souligne également que «le bien-être au travail est un enjeu croissant pour les entreprises» qui sont «de plus en plus confrontées à un environnement économique imprévisible».

Le baromètre définit trois piliers de mesure du bien-être au travail: le cadre de travail (équipement, équilibre entre vie privée et vie professionnelle…), l’attention (considération de la part de la hiérarchie, gestion des compétences…) et l’émotion (plaisir à venir travailler et intérêt pour son travail). À travers ces trois piliers, l’étude remarque que des «familles» de pays se distinguent et qu’il y a de réelles attentes pour les dimensions «émotion» et «attention» dans les économies dites «matures». Le Japon, la Turquie et la Chine sont, par exemple, plus sensibles au cadre de travail tandis que l’Inde, le Mexique et le Brésil sont plus affectés par le pilier de l’émotion.

Vous souhaitez en savoir plus ? Découvrez la suite de cet article sur http://www.lefigaro.fr/