Deco au bureau : règles d'or de la déco

Au bureau, murs blancs, faux plafonds gris et dalles de moquettes bleues sont souvent le lot quotidien des salariés. A l’heure où le design et l’aménagement d’intérieur sont des disciplines stars, et sous l’impulsion des start-ups et espaces de co-working, suivez notre guide de déco au bureau.

La palette chromatique est un langage, quasi savant, qu’il s’agit de questionner avant d’opter pour les couleurs qui habilleront vos locaux. Si les couleurs froides sont connues pour leurs vertus apaisantes (et permettent d’agrandir l’espace), les couleurs chaudes sont plutôt énergisantes. Chacune d’elles (et chacune de leurs nuances) possède sa propre signification, ses bienfaits.

Exemple :

  •      le bleu est relaxant et stimulerait l’imaginaire ;
  •      le vert invite au calme et à l’équilibre
  •      alors que le jaune, couleur de l’optimisme est apprécié pour sa luminosité, stimulante et favorisant la concentration.

Deux couleurs majeures

Vous voilà lancé dans un projet de rénovation et vous vous retrouvez face au champ des possibles : l’éventail infini de couleurs à votre disposition. Pour les choisir, évitez un écueil : la cacophonie. Optez pour deux couleurs dominantes au maximum, qui pourront être agrémentées d’une ou deux couleurs supplémentaires, utilisées en touches, en fonction des espaces. Pour définir ces couleurs principales, fiez-vous à votre identité : la couleur de votre logo ou encore celles associées à votre secteur d’activité.

Vives mais pas trop !

La principale difficulté dans tout projet d’aménagement et de décoration réside dans l’association des couleurs. Pour un mariage réussi, quelques règles incontournables à avoir en tête. Evitez les couleurs trop vives en aplat sur tous les murs, certes elles stimulent mais elles excitent aussi et perturbent la concentration. Il s’agit donc de jouer ces couleurs, comme le orange ou  le rouge, en petites touches ou de leur accorder toute leur place dans certains types de lieux comme les salles de réunion ou dédiées à la créativité. Evitez également le sombre qui resserre l’espace. Privilégiez donc les couleurs froides qu’il est très facile d’associer et de décliner en camaïeu (bleu, vert, gris).

Y a pas que la peinture dans la vie…

Qui dit couleur ne veut pas forcément dire peinture. Pour dynamiser vos bureaux, pensez déco. Pour cela, il existe une foule de bonnes idées. En voici, quelques-unes : ne négligez pas le mobilier et les accessoires de bureau qui peuvent apporter le truc en plus qui change tout. Laissez place à la créativité des salariés, par exemple, en mettant à leur disposition des surfaces personnalisables comme un mur ardoise, un tableau blanc ou en liège. Enfin, pourquoi ne pas inviter l’art dans vos locaux : comme à la maison, les murs méritent d’être accessoirisés, de photographies ou de toute autre œuvre d’art et éléments de décoration, plus ou moins imposants : un mur végétal par ici, une fresque de street-art par là. Un seul mot d’ordre : ne pas se brider !

Le bureau idéal

Maintenant que vous avez toutes les cartes en mains, à vous de jouer :

      L’espace d’accueil : des couleurs neutres (blanc, gris, beige) mettront en valeur votre identité et votre logo

      Les bureaux individuels : Place à un camaïeu de couleurs plutôt froides, plusieurs nuances de bleu ou de vert associées au gris par exemple

      Les espaces partagés (couloirs, cafétéria) : pour l’unité, les mêmes couleurs que dans les bureaux agrémentées de touches de couleurs vives ou de pans de murs végétaux pour l’originalité et la verdure

      Les salles de réunion : des couleurs chaudes et des surfaces variées (ardoise, liège,…) stimuleront vos brainstormings