chiffre_cle_bien_etre

Loin d’être un phénomène de mode, le bien-être au travail mobilise de plus en plus d’entreprises. Lutter contre le stress des salariés est synonyme de performance et compétitivité. Le bonheur au travail a aujourd’hui toute sa place dans le monde professionnel. Le point en quelques chiffres.

Bien-être au travail et performance, c’est aussi simple que 1 et 1 font 2

La mélodie du bonheur au travail, une utopie ? Certainement pas. Si encore trop peu d’entreprises offrent des marques d’attention à leurs salariés, le bien-être en entreprise est pourtant la clé de la pérennité.

En conjuguant travail et bien-être, l’épanouissement personnel du salarié est bénéfique.

Selon une récente infographie, chouchouter ses salariés ne serait-ce qu’en augmentant de 10 % leur bien-être au travail est égal à plus de 10 % d’évaluations positives des clients de l’entreprise.

PICTO_TASSE

Par conséquent, en cultivant ce bien-être, on constate une augmentation de 22 % de la rentabilité et 21 % de la productivité. Pourquoi ? Tout simplement parce que le bien-être au travail diminue significativement l’absentéisme et renforce l’engagement du salarié à son entreprise, soucieuse de son équilibre personnel. Plus motivé et réceptif, ses performances sont considérablement boostées.

Espaces de détente cosy, open spaces design et fonctionnels, coaching sportif, vestiaires avec douches, conciergerie et challenges en entreprise, ou encore salles de créativité, les entreprises ont tout à gagner à miser sur le bien-être de leurs équipes, source indéniable de performance économique.

Sources : Infographie The state of well-being