douleurs-liées-au-travail-de-bureau

Rivé devant votre ordinateur portable ou votre smartphone plus de 7 heures par jour n’est pas sans conséquence sur votre santé. Explications et conseils pour se sentir mieux !

« La plupart de mes patients ne savent pas comment expliquer leurs douleurs. Ils viennent consulter pour une tendinite ou des problèmes de lombaires sans savoir que leur posture au travail est en partie la cause de leur maux », nous explique Clément Wattier, kinésithérapeute à Paris.

Aménagement individualisé et bonnes postures

En effet,  les bureaux et les aménagements des entreprises sont conçus de façon uniforme. Tous les plans de travail sont à même hauteur et les chaises et les tables sont les mêmes pour tous. Or « on ne peut pas considérer qu’un grand costaud d’1m90 peut adopter la même posture qu’une femme d’1m60 face à son bureau. Il faut travailler l’ergonomie des postes de travail de façon personnalisée et non standardisée », précise Clément Wattier.

Les principaux troubles musculo-squelettiques (TMS) engendrés par le travail de bureau sont les tendinites (coudes et épaules), les problèmes cervicaux et les problèmes de lombaires. Mais des solutions simples existent comme les repose-pieds, les chaises adaptables , les souris pour gaucher (qui ne sont pas toujours proposées). « Je recommande aussi les plans de travail arrondis qui permettent au corps d’être au centre du poste de travail et d’avoir ses différents équipements à portée de main ». Les entreprises qui ont pris la mesure du sujet s’équipent aussi de plus en plus de plans de travail réglables en hauteur.

Dans tous les cas, suivez ces quelques règles de base :

  •       Surélevez votre ordinateur pour maintenir le milieu de l’écran à hauteur du regard
  •       Evitez formellement le portable sur les genoux qui cause des douleurs aux cervicales
  •       Posez les coudes sur la table pour éviter les tendinites de l’épaule
  •       Et ouvrez les épaules et le torse au maximum, ne vous refermez pas sur votre écran

Mobilité, smartphone et nouvelles pathologies

Par ailleurs, l’usage de plus en plus grand des mobiles a fait apparaître de nouveaux maux comme la tendinite du pouce (trop de sms) ou des troubles cervicaux, à force de lire sur son téléphone, la tête inclinée vers le bas.

Pour le kinésithérapeute : « Il faut privilégier les kits mains-libres et pourquoi pas les applications de rédaction de messages par la voix »

Mais le meilleur moyen de combattre ces douleurs restent d’éviter la répétition des mêmes gestes et de maintenir son corps en forme en faisant un exercice régulier.

Les dangers des habitudes et de la sédentarité

Il faut aussi dans la mesure du possible se sentir libre de ses mouvements, privilégier les souris sans fil ou s’équiper d’un 2ème clavier pour amener l’équipement vers soi et non l’inverse.

« Un de mes patients graphiste s’est découvert une tendinite au coude en changeant de logiciel de traitement graphique, car les mouvements que lui faisaient faire la souris avec ce nouveau logiciel modifiaient ses mouvements habituels ».

Pour combattre les habitudes, de plus en plus d’entreprises proposent à leurs collaborateurs de nouvelles façons de travailler. La bonne idée est de varier de posture dans la journée. Par exemple, prendre 1h pour travailler sur un ballon ou encore passer 2h à un poste de travail debout.

Et pourquoi ne pas aller encore un peu plus loin en choisissant la Walkstation pour travailler tout marchant ?