residence-de-vacances

Dans les résidences de tourisme, contrairement aux idées reçues, l’intersaison est une période cruciale ! L’automne est en effet l’occasion de faire un bon grand “ménage de printemps”….

Nous avons interviewé Daniel Vernier, conseiller technique du Syndicat National des Résidences de Tourisme & Aparthotels qui nous dit tout sur cette intersaison…

 

La saison touristique estivale s’est-elle bien déroulée ?

Il y a eu un très bon niveau d’activité sur toute la côte atlantique. Sur la Côte d’Azur nous avons retrouvé la fréquentation de 2015, après les conséquences très négatives des attentats de 2016. Et en montagne, la saison a été bonne sur tous les massifs. Au total, c’est une belle saison pour les résidences de tourisme, sans perturbation majeure.

 

Quelle est l’activité principale de ces résidences après l’été ?

La pierre angulaire d’une résidence, ce sont ses équipements !! Tous les logements reçoivent une visite de contrôle au moins une fois par an, lors de laquelle le matériel est vérifié et remplacé si nécessaire. Nous sommes à l’intersaison et les réfrigérateurs ont été particulièrement mis à l’épreuve durant l’été, car les appartements affichent alors leur taux d’occupation maximum. Nous surveillons aussi beaucoup le petit électroménager, par exemple les cafetières.

 

Justement, quel est la durée de vie de ces appareils ?

Une étude du Gifam (groupement des fabricants d’appareils d’équipement ménagers) a déterminé que le cycle de vie est de 8 à 10 ans sur le gros électroménager, type lave-vaisselle, frigo. Cela tombe assez bien car c’est cohérent avec la durée d’un bail, qui est de 9 ans pour les personnes qui investissent dans les résidences. Une fois que le bail arrive à échéance, on relooke l’appartement. Et il y a une remise en question forte sur certains équipements, comme les télévisions. Même si une télévision à tube cathodique marche encore très bien, on ne peut plus proposer ce type d’équipement. Car quoi qu’il arrive, il faut suivre l’air du temps.

 

Que réclament vos clients, c’est-à-dire les locataires ?

Si l’on prend la télévision, nos clients désirent un écran plat, à led ou plasma. Nous avons été aidés par les normes, avec le passage à la TNT. De manière générale, nos clients ont un niveau de référence (et d’exigence) qui a augmenté. Dans les résidences en ville, le wifi est complètement indispensable, car cela fait partie du mode de vie. Pour les télévisions, il y a souvent des IP-TV, qui permettent d’afficher des messages sur l’écran, pour annoncer des évènements à venir, informer sur des sites à visiter, etc. Par contre, le téléphone fixe, important par le passé, n’est plus vraiment nécessaire.

 

Du point de vue du gérant, quels sont les critères importants ?

La performance énergétique est un point qui incite à renouveler les équipements, à partir du moment ou un appareil va consommer moins d’électricité ou d’eau, comme un lave-vaisselle. Car en résidence de tourisme, la problématique de maîtrise des charges est importante. L’énergie représente environ 10% des charges variables.

 

Quelles sont les autres pistes d’amélioration, qui touchent à la fois le client et le gestionnaire ?

Prenez les plaques de cuisson. Nous recherchons le look, mais aussi la facilité d’usage. La vitrocéramique est idéale car on prend moins de temps pour nettoyer cette partie de la cuisine entre deux locataires. Là où nous faisons aussi la différence, c’est avec du mobilier malin, des lits rabattables pour optimiser les surfaces. C’est assez récent, et cela commence à se diffuser petit à petit dans le commerce. Il faut certes réfléchir au cycle de vie des produits. Mais le point essentiel, c’est avant tout d’être en phase avec ce que désire le client.