Manterrupting

Contraction de « Man » et « Interrupting », ce terme est en réalité apparu en 2015. Jessica Bennett, journaliste au New York Times signe alors une chronique intitulée « How not to be manterrupted in meetings ? » (Comment ne pas être coupée par un homme en réunion ?).

Depuis, le concept est repris un peu partout dans le monde tant il décrit des scènes de la vie quotidienne des femmes en entreprise mais aussi dans les medias.

Scène que nous ne constatons jamais chez Bien-être Pro parce que les hommes y sont civilisés certes mais aussi parce que les femmes de l’équipe ont appliqué ces quelques règles de base qu’elles partagent volontiers avec vous :

  • Ne vous excusez pas d’être là et de prendre la parole : Il s’agit en effet de ne pas minimiser la teneur de votre discours ou la force de votre argumentation en utilisant des expressions comme « j’ai eu une PETITE idée » ou encore « question un peu BÊTE ? » etc.. Il est courant chez les femmes d’employer ce type d’adjectif qui minimise la force de leurs convictions. Et bien, c’est une mauvaise idée…
  • Soyez le relai des autres femmes : N’hésitez pas à amplifier la parole des autres femmes qui se feraient trop discrètes. Reprenez leurs interventions et relayez-les en réunions. C’est une technique qui avait été adoptée par le personnel féminin de l’administration Obama et qui avait été baptisée « the amplification ».
  • Travaillez votre posture en soignant le ton de votre voix et votre communication corporelle. Ne vous protégez pas derrière des bras trop croisés et une posture de défense. Ouvrez les bras, avancez-vous vers votre auditoire. Bref, ayez confiance en vous !


Que les hommes ne s’offusquent pas de ces quelques lignes. Non ils ne sont pas tous de vieux machos idiots. Nous le savons et le constatons tous les jours. Le phénomène semble bien pouvoir souvent s’expliquer tout simplement par un manque de confiance des femmes en elles-même…