Comment offrir un snacking healthy à ses collaborateurs ?

5 questions à Julie Pommellet, co-fondatrice de Delicorner, pour tout savoir sur le snacking healthy au travail…

Faire face à un petit creux au bureau, c’est bien souvent se ruer sur la machine à friandises chocolatées et regretter aussitôt après avoir mangé son en-cas trop gras. A l’heure où le bien-être au travail est un enjeu pour tous, les entreprises commencent à prendre le sujet de l’alimentation de leurs salariés à bras le corps. Une aubaine pour la jeune start-up française Delicorner.

Rencontre avec Julie Pommellet, sa co-fondatrice, pour mettre fin au grignotage culpabilisant et entrer dans l’ère du snacking sain, responsable et convivial.

Pourquoi avez-vous décidé de vous lancer dans  le snacking au bureau ?

Delicorner est un projet que nous avons lancé il y a deux ans avec mon associé Antoine, en nous basant sur nos propres expériences. Nous avons, tous les deux, vécu et travaillé à l’étranger, à Berlin et Los Angeles notamment. Nos entreprises mettaient alors à notre disposition des fruits, des céréales, du lait ou encore des boissons toute l’année. Une initiative qui nous permettait de petit-déjeuner au bureau et partager des moments entre collègues autour de produits sains et bons. Nous nous sommes vite fait la réflexion qu’en France une offre flexible et variée d’encas sains était inexistante. Il nous a semblé important d’y remédier et de créer ce service pour le bien des salariés et donc des entreprises.

Comment fonctionne le service Delicorner ?

C’est très simple, nous proposons un système d’abonnement mensuel que nous affinons avec chacun de nos clients. Quels types de produits ? Quelle quantité ? A quelle fréquence ? Tout cela correspond à un budget par salarié et par mois. Une fois l’abonnement défini, nous installons le corner et nous livrons en vélo ou véhicules électriques les meilleurs en-cas et boissons une à deux fois par semaine.

« Notre raison d’être depuis le début, c’est de réinventer la pause snacking pour contribuer au bien-être en entreprise. » 

Comment avez-vous défini ce que bien snacker  au bureau veut dire ?

C’est évidemment la première question que nous nous sommes posée en lançant le projet. Et pour bien y répondre, nous avons travaillé dès le démarrage avec une nutritionniste, Sophie-Laure Eid, qui nous soutient, nous aide à sélectionner les meilleurs produits et nous nourrit en conseils sur ce qu’est le snacking healthy : quel produit privilégier, à quel moment, à quelle fréquence et quelle quantité ? Conseils que nous communiquons à nos clients avec leur livraison. Pour ce qui est de l’offre, elle s’est naturellement constituée à partir de produits à la fois nourrissants et sains : les fruits en premier lieu, des fruits frais 100% bio et de saison et des fruits secs en vrac pour ne pas générer de déchets de packagings inutiles. En plus des fruits, avec le temps, en fonction de nos envies, de nos rencontres, de nos coups de cœur et au contact de nos clients, nous avons étoffé le catalogue de produits à d’autres types de snacks et boissons, en nous basant toujours sur leurs apports nutritionnels, comme les barres de céréales ou encore les jus et laits végétaux.

Vous parlez du snacking comme un « levier du  bonheur en entreprise », en quoi est-ce le cas ?

Oui, nous avons pour habitude de dire que nous sommes des « distributeurs de bonheur au bureau ». Notre raison d’être depuis le début, c’est de réinventer la pause snacking pour contribuer au bien-être en entreprise parce c’est vraiment comme ça que nous l’avons vécu lors de nos expériences à l’étranger. Ce bonheur que nous apportons se base sur trois choses. La convivialité d’une part : partager de bons produits avec ses collègues encourage les échanges et le bien-vivre ensemble. Ensuite, il y a les bénéfices pour la santé fournis par ces produits rigoureusement sélectionnés pour leurs bienfaits, comme les fruits frais que nous voulons uniquement bio, pour profiter de toutes leurs vitamines. Enfin, le fait même que les entreprises fassent appel à nous est un signe très fort pour le bien-être des employés : celui de l’attention et du soin qu’elles leur portent, qui participent à leur bonheur.

Quelles sont les grandes tendances snacking du moment ?

Le snacking en général est tendance. En nous lançant sur ce secteur, en rencontrant des dizaines de marques et entrepreneurs dynamiques, nous nous sommes rendus compte qu’il s’y passe vraiment plein de choses. Et nous le voyons au quotidien avec les marques avec lesquelles nous travaillons. Plus qu’une tendance, ce que nous constatons, c’est un souhait profond de transparence sur la qualité et l’origine des produits consommés. Dans cette veine, je dirais qu’en ce moment, c’est l’ultra frais qui est le plus demandé, c’est pour ça que nous avons développé notre offre là-dessus à la demande de nos clients et proposons maintenant des fruits frais coupés, plus faciles à manger, à consommer dans les deux jours et des jus de fruits et de légumes pressés à froid qui permettent de mieux préserver leurs nutriments.