A l’heure où l’on réfléchit au moindre détail avant d’aménager ses espaces détente, un élément ne saurait en être écarté. Il s’agit de la musique. On vous dit tout…

Travailler en musique, c’est le quotidien de près de deux tiers des travailleurs (61% selon une étude menée par Spotify en 2014). D’ailleurs, la musique n’est plus perçue dans le cadre professionnel comme un facteur de distraction, mais plutôt comme un excellent moyen de libérer la pression, comme le confirme Céline Fleuriau-Château, musicothérapeute, interrogée par Les Échos : « La musique agit sur notre mental et notre corps. Une écoute prolongée de musiques relaxantes baisse la fréquence cardiaque et diminue l’anxiété. ».

Il est donc temps pour les entreprises de remiser les tristounettes musiques d’ascenseur pour proposer une vraie offre musicale qualitative et réfléchie à leurs employés. En plus de devenir de vrais mélomanes, ils en seront aussi plus efficaces au travail ! Voici nos différentes sélections, spécialement pensées en fonction des lieux à « ambiancer » dans vos locaux.

Dans la salle de repos : l’électro douce pour se recentrer

Selon Hervé Platel, chercheur en neuropsychologie, « il faut privilégier des musiques instrumentales aux tempos relativement lents. L’idée est de se trouver un état de synchronisation neuronale et émotionnelle qui n’est pas stressant ». Laissez vous porter par cette électro minimaliste.

Dans l’ascenseur : le jazz pour s’élever

Pour se relaxer quelques secondes entre deux étages, on privilégiera une musique avec peu ou pas de paroles, et des instruments à vent ou des cuivres (flûte, clarinette, etc.). Le jazz semble donc tout indiqué…

Dans les bureaux : le classique pour phosphorer

Connaissez-vous le « Mozart effect » ? En 1993, une étude avance qu’écouter du Mozart en travaillant vous aiderait à gagner en intelligence… Une théorie qui fait débat, mais qui ne vous empêchera pas de (re)découvrir les compositeurs classiques ou néo classiques.

À la machine à café : le chill-rock pour se détendre… sans s’endormir !

La machine à café est un endroit convivial où l’on vient se détendre tout en avalant un « shot » d’énergie caféinée. Ce n’est pas donc pas forcément le moment où l’on a envie d’écouter une sonate de Beethoven. Dans cet espace, on privilégiera une musique un peu plus rock, sans pour autant verser dans le « headbanging »…

Le saviez-vous ?

Si vous êtes mal réveillé et que votre cerveau fonctionne au ralenti, donnez lui un boost d’énergie en mettant votre playlist en mode « shuffle ». En effet, selon une étude américaine, le cerveau, qui essaie naturellement d’anticiper l’effet de surprise,  recevra une décharge de dopamine à chaque fois qu’il entendra la chanson suivante !