Comment tenir ses bonnes résolutions

Elles reviennent tous les ans à la même période, les fameuses bonnes résolutions pour l’an prochain. Et si cette année, on s’y tenait ? Mode d’emploi..

« Je m’organise », « J’apprends à dire non », « Je DE-CO-NNECTE ! ». Chaque année, l’approche du mois de janvier coïncide avec une rengaine universelle : les bonnes résolutions. Mais comme l’enfer est pavé de bonnes intentions, il peut l’être aussi de ces fameuses bonnes résolutions. Pourquoi ? Parce qu’elles n’ont souvent rien de « bon » justement. Vite oubliées et rarement tenues, elles s’échappent comme elles sont arrivées en laissant un petit goût d’échec et de déjà-vu. Pour atteindre vos objectifs, booster votre confiance et améliorer votre quotidien au bureau en 2018, vos meilleurs alliés seront les start-ups. La preuve par 4. C’est décidé,…

Du sport mais… pas trop !

Sportifs du dimanche, votre objectif de l’année : pratiquer une activité physique régulière. Manque de temps, de place, de matériel sont pourtant autant de contraintes (d’excuses ?) qui vous empêchent de vous y mettre. Si seulement vous pouviez vous activer sans bouger de votre chaise…C’est la bonne idée de la start-up Yogist qui a inventé le concept de yoga corporate : pratiqué sur chaise, sans se changer, seul ou en groupe avec un professeur, il réduit le stress et prévient les désagréments physiques liés à la position assise devant un bureau toute la journée.

Networking mais… easy !

S’il est crucial pour la santé de se soucier du contenu de son assiette, c’est plutôt du contenu social et intellectuel de la pause déjeuner que l’application Never Eat Alone se soucie. Facilitatrice de rencontres et d’échanges au sein de l’entreprise, elle permet de mettre en relation et d’organiser des déjeuners entre collègues, qui ne se connaissent pas encore mais qui partagent les mêmes intérêts. Bénéfique pour le réseau, la convivialité et par extension, pour le bien vivre au bureau.

Déconnexion mais… en “mode avion”

Le 1er janvier 2017, le « droit à la déconnexion » était officiellement inscrit dans la loi. Visant à mieux séparer vie privée et vie professionnelle en ne restant pas joignable en dehors des heures de travail, il est, dans les faits, difficile à mettre en pratique. Pour faire de cette résolution une réalité, il pourrait suffire d’aller chercher un peu d’aide auprès de Mailoop. Cette start-up a créé un module qui s’intègre aux systèmes de messageries professionnelles pour signaler abus et bons comportements et ainsi mettre en place les bons réflexes pour prévenir les risques psycho-sociaux en entreprise.

Compétition mais…pour la bonne cause !

Aussitôt les douze coups de minuit passés, vous voilà affublé de votre bonne résolution. Et cette année, c’est avec une volonté sans précédent chevillée au corps que vous vous lancez. Pour ceux qui auraient peur de ne pas réussir à s’y coller, la solution STICKK sera votre salut. Cette plateforme propose de signer un contrat d’engagement avec soi-même pour atteindre un objectif auto-fixé, en mettant en jeu de l’argent. Objectif atteint ? La somme versée est récupérée. Abandon ? Elle est perdue et versée au profit d’un ami ou d’une œuvre de charité qui vous tient à cœur ou inversement dont vous détestez la cause. De quoi être vraiment motivé.